novembre 7, 2012 Blog, Film Pas de commentaire

Contrairement à la pensée populaire, ce n’est pas le nombre de ressorts qui détermine la qualité d’un matelas. Notre service de recherche et développement confirme que les structures de ressorts, même celles qui en contiennent peu, sont rarement la source des problèmes dans les matelas. Nos tests d’endurance prouvent qu’une structure de 416 ressorts conventionnels est plus durable qu’une structure de 800 ressorts ensachés ou continus. Nous avons également la conviction que la plupart des mousses utilisées dans l’industrie s’affaisseront bien avant que des problèmes de structure de ressorts n’apparaissent. Bref, préoccupez-vous davantage de la densité des mousses que de la quantité ou même du calibre des ressorts.

Written by admin